Vrtovi Stoca, Vrt Evrope – Stolac, Bosna i Hercegovina

Un membre de l’équipe PSF est parti à Stolac comme simple participant en 2013 et 2014. À son retour de l’édition 2014 et suite à la proposition de l’association Paris-Sarajevo-Europe, l’équipe de Paysagistes Sans Frontières a unanimement souhaité soutenir et faire partie intégrante du festival.
C’est ainsi que nous somme devenus co-organisateurs de l’édition 2015 avec Francis Bueb, en prenant en relai le travail jusqu’alors effectué par Coloco.
En impliquant les habitants de Stolac, les enfants des écoles, des artistes et des étudiants de tous horizons, le projet veut repousser les frontières pour que se créent les conditions d’un véritable dialogue multi-culturel. À la croisée entre street art et land art, les interventions sur l’espace public de la ville ont convoqué le paysage, l’architecture, l’histoire, la géographie, la culture et l’art sous toutes ses formes grâce aux intervenants extérieurs.

Réhabilitation d’une place

La majeure partie du travail de cette année 2015 a été de réhabiliter et investir une ancienne place autrefois très fréquentée. Dans un premier temps, un nettoyage du sol, élagage des arbres a eu lieu, donnant à la place un peu plus de lumière et de clarté. Par la suite, la réalisation de mobilier extérieur comprenant des tables de jeu (dame et backgammom) des chaises et assises a été installé. Le chantier s’est déroulé in situ ce qui a permis à certains jeunes de la vie de venir nous aidés.

Anamorphose

Le batiment donnant sur le lieu de projet à été investi par les étudiants dans le cadre d’un projet plus artistique et faisant appel depuis la rue. Il s’agit d’une anamorphose d’un triangle montrant la direction du lieu de projet. Celle-ci à été réalisé de nuit.

Plateforme flottante

Après étude des lieux de rencontres, une plate forme flottante de 4m² a été installé dans la rivière. Celle-ci flotte grâce à des bouteilles plastiques vides qui ont été récoltés lors d’un nettoyage de la Bregava. Il n’a pas fallu très longtemps pour que les jeunes de Stolac se l’approprie.